À écouter aussi

Clément FOLLIB-ARBELET - Mise en relation entre les petits réparateurs et les utilisateurs de smartphones et de tablettes

N° fiche : 2258 - Dernière mise à jour : 2016-07-21
Services de la vie quotidienne

Résumé

Clément Follin-Arbelet a créé, avec François Penin, OùRéparer.com, la première plateforme qui permet de comparer et trouver le meilleur réparateur, au bon prix, près de chez vous, pour faire réparer votre smartphone ou votre tablette.

Portrait

OùRéparer.com répond à cette anxiété prégnante dans notre société : votre smartphone est tombé dans la baignoire ce matin, il y a urgence à trouver quelqu’un pour le réparer. Rendez-vous sur le site de www.oureparer.com et, en 30 secondes, après avoir donné le type de l’appareil, le type de panne et votre adresse, vous accédez à toutes les offres tarifées des réparateurs situés à proximité, et vous pouvez les comparer en fonction du prix, des avis mais aussi des services (ceux qui sont agréés par la marque, ceux qui vous fournissent une garantie, ceux qui se déplacent, etc.)

L’idée paraît simple, mais c’est l’aboutissement d’un an de travail avec une première version, testée pendant six mois, prometteuse mais pas assez aboutie. Les deux créateurs ont alors amélioré leur plateforme jusqu’à en trouver la bonne version.

Clément Follin-Arbelet et François Penin avaient la volonté de mettre du sens dans leur métier. Ils voulaient entreprendre, réfléchissaient à ce marché flou de la réparation, constatant qu’il manquait de transparence. Ils avaient respectivement 29 et 31 ans quand ils ont lâché leur job avec l’idée de lancer OùRéparer.com.

Les deux créateurs ne connaissaient pas le secteur de la réparation, si ce n’est en tant qu’utilisateur. Clément Follin-Arbelet, diplômé de l’école de commerce de Marseille, a travaillé dans le domaine de la finance. François Penin a suivi des études de design et travaillait en scénographie.

Durant six mois, ils ont discuté avec les réparateurs pour comprendre le marché, son univers et toutes ses problématiques. Armés d’un cahier des charges assez précis, ils ont alors pu développer leur plateforme web. Les premières transactions se sont faites en mai 2016.

OùRéparer.com a déjà une idée du déploiement de leur site : en 2017, la réparation des outils informatiques, en 2018 celle de l’électroménager. Les symptômes de pannes et les diagnostics sont différents dans ces domaines, les réparateurs aussi. Il faut sans cesse innover. Lorsque ces secteurs seront opérationnels, Clément Follin-Arbelet et François Penin exporteront leur outil à l’international.

 

Partenariats

Aujourd’hui encore, OùRéparer.com est incubé chez Antropia (Essec). La société a été accompagnée par Finance Innovation et plusieurs structures, mais c’est un homme, Raphaël Ferreira, de la société E-Novance, société de gestion d’installations informatiques, qui a été le mentor de Clément Follin-Arbelet et François Penin.

Financièrement, Oùreparer.com a été aidée, entre autres, par la région Ile-de-France (appel à projets socialement innovants) ou encore par la BPI et sa bourse French Tech. Cela lui a permis de financer une partie de l’outil (+ de 50 000€ de subventions). Elle continue à participer à des concours.

Résultats

L’activité de la société, dans sa version actuelle, est si récente qu’aucun chiffre ne pourrait faire sens. Mais le marché est énorme. Sur un parc français de 40 millions de tablettes et smartphones, 5,6 millions tombent en panne. Et seulement 37 % de ces objets cassés sont réparés. Reste à convaincre les propriétaires des 63 % restants qu’une réparation est plus économique et meilleure pour l’environnement.

 

Pour aller plus loin